Le Forum du Trone de Fer Online


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les alliances et leurs ruptures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
elpi



Nombre de messages : 9
Age : 33
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Les alliances et leurs ruptures   Ven 10 Juin - 19:05

Hello

Bon, je me suis remis à jouer récemment avec plus ou moins de succès. J'avoue avoir été surpris par quelques joueurs qui ont tenté des coups (style victoire partagée par exemple), je ne savais même pas que ça existait.

J'admets que leur alliance indéfectible (je ne cite pas les noms, mais ils sont faciles à retrouver) m'a particulièrement surpris. Plusieurs fois, j'ai essayé de déstabiliser cette alliance indéfectible, par des offres, mais jamais ces joueurs n'ont trahi. C'est un peu surprenant dans le sens, où je n'ai rarement vu des joueurs être alliés jusqu'à la fin, pour le meilleur et pour le pire.
Ce style de jeu est bien entendu très difficile à tenir mais s'avère très efficace.
Il n'est en aucun cas proscrit, (les règles sont les règles), et même si je n'envisage pas le jeu sous cette forme (à mon sens il n'y a qu'un vainqueur) et je trouve qu'il va un peu contre l'esprit du jeu et de l'univers) j'ai envie de dire pourquoi pas. Aux autres joueurs de trouver une parade. Sur les deux parties contre ces joueurs, j'admets que leur stratégie est très très efficace.

Pour ma part, même si j'ai mon quota de trahison honteuse (la dernière partie, j'ai trahi lâchement Nours quasiment après un accord), même si elles sont assez rares, je n'ai jamais envisagé une alliance ou des traités que je ne saurais tenir. Pour moi, la trahison n'est que la dernière étape avant de placer ses pions pour emporter la partie dans le tour suivant. Quand je me rate, j'admets mon erreur, et généralement, on prend logiquement le retour du bâton.

Par ce fait, j'envisage les alliances, comme des contrats que je tiens, généralement sur quelques tours, ce qui est spécifié dans la négociation, et qui peut être renégocié selon l'évolution du jeu et l'avancement de la partie.

J'ai connu aussi des joueurs invétérés traîtres, qui sitôt l'accord passé vous plantaient un couteau dans le dos, si vous ne restiez pas sur vos gardes. C'est toute la richesse du jeu.

Ma question, bref, c'est plutôt d'avoir un avis général, sans jugement, j'admets qu'il faut de tout pour jouer à ce jeu, sur la gestion des alliances. Comment les envisagez-vous ? Qu'est ce qui vous pousse vers une alliance ? Des joueurs que vous connaissez bien, des maisons avec qui vous vous sentez bien parce que vous jouez une maison concurrente, et que c'est parfait de s'allier avec eux en début de partie ? Vous envisagez plutôt l'alliance indéfectible, la trahison à court, moyen, long terme ? Comment vous réagissez à la trahison ? Vous liguez vous contre un adversaire sur le point de gagner alors que vous êtes allié avec lui ?
Est-ce qu'une victoire de votre allié est votre victoire ?

Voilà, ça ne fait pas qu'une question, mais c'est plus pour avoir divers avis, et voir comment le jeu est envisagé par les joueurs rencontrés !

Bisous à vous study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GunnerMC

avatar

Nombre de messages : 118
Localisation : Lille
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Ven 10 Juin - 19:42

Dans tous les cas, la victoire d'un autre n'est surement pas ma victoire. Je peux faire toutes sortes d'alliances mais je part en général du principe qu'une alliance profite à celui qui la trahit au meilleur moment (avant l'autre tant qu'à faire Wink ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teomme

avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Sam 11 Juin - 19:41

Pour moi il n'y a pas d'alliance mais du marchandage.

Si tu ne bases pas ton alliance sur un échange alors tu es sur d'être trahi...

Je prends un exemple:

Dans une partie je propose de rendre une mer à mon adversaire en échange d'un soutien de sa part.
Le tour suivant, les sauvageons attaquent et gagnent.
Mon adversaire retire l'armée dont j'avais demandé le soutien du plateau.
L'accord est pour moi caduque (il ne peut plus me soutenir) et non seulement je garde la mer mais en plus je l'attaque et lui prends une cité.

Je reçois alors une missive assassine sur ma "trahison".

Pour moi je ne suis pas un traitre, juste un marchand qui ne paye pas pour du vent Very Happy

Il existe aussi des alliances indéfectibles, du style un joueur qui n'a plus aucune chance de gagner et qui "donne" ses troupes à un autre joueur. c'est un cas de figure particulier qui fait hurler "Kingmaker" à certains... pourtant cela fait partie du jeu que de susciter ce genre de réactions.

Encore un exemple:
Un joueur (Lannister) avec 2 cités me soutient pour la prise de la 7° cité qui me donne la victoire.
Les autres joueurs pestent comme si j'avais "volé" ma victoire.
pourtant quand on fait le bilan, même si je n'ai jamais soutenu le Lannister, j'ai échangé avec lui pas moins d'une trentaine de messages et je ne l'ai jamais attaqué. Bref il ne m'aide pas "par hasard" mais bien parce-que j'ai œuvré à gagner sa confiance.

En conclusion les alliances se négocient, se travaillent, mais ne se mendient pas. Au jeu des trônes on est pas des philanthropes Very Happy

J'ajoute qu'on doit toujours considérer la trahison comme possible et donc toujours faire en sorte que l'allié n'ai pas réellement intérêt à trahir ou n'en ai pas l'occasion.
N'est trahi que celui qui se met en position d'être trahi... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GunnerMC

avatar

Nombre de messages : 118
Localisation : Lille
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Sam 11 Juin - 20:01

Teomme a écrit:
Pour moi il n'y a pas d'alliance mais du marchandage.

Il existe aussi des alliances indéfectibles, du style un joueur qui n'a plus aucune chance de gagner et qui "donne" ses troupes à un autre joueur. c'est un cas de figure particulier qui fait hurler "Kingmaker" à certains... pourtant cela fait partie du jeu que de susciter ce genre de réactions.

Encore un exemple:
Un joueur (Lannister) avec 2 cités me soutient pour la prise de la 7° cité qui me donne la victoire.
Les autres joueurs pestent comme si j'avais "volé" ma victoire.
pourtant quand on fait le bilan, même si je n'ai jamais soutenu le Lannister, j'ai échangé avec lui pas moins d'une trentaine de messages et je ne l'ai jamais attaqué. Bref il ne m'aide pas "par hasard" mais bien parce-que j'ai œuvré à gagner sa confiance.


Là je ne suis vraiment pas d'accord, une victoire se mérite et doit intervenir quand absolument aucun joueur ne peut empêcher le futur vainqueur de prendre sa dernière cité.
En effet je trouve trop simple de se dire "J'ai plus aucune chance de gagner donc je fais gagner quelqu'un d'autre parce qu’on s'entend bien"

Je pense que même si on est sur de ne pas gagner on doit garder pour objectif d'avoir le maximum de cités pour ne pas déséquilibrer la partie.

Je me suis déjà trouvé dans ce genre de situation, comme tout le monde je pense Smile et pour moi c'est la meilleure attitude pour respecter
l'équilibre de la partie de plus cela forge l'expérience vu qu'on se casse la tête à essayer de s'en sortir du mieux qu'on peut.
En tout cas IRL avec mes potes on joue de cette manière et du coup le vainqueur à obtenu sa victoire grâce à tout ce qu'il a calculé et la diplomatie évidemment mais sans que cela ce termine par du deux contre tout le reste comme tu le suggère, ce que j'appelle une victoire méritée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teomme

avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Dim 12 Juin - 13:40

GunnerMC a écrit:
le vainqueur à obtenu sa victoire grâce à tout ce qu'il a calculé et la diplomatie évidemment mais sans que cela ce termine par du deux contre tout le reste comme tu le suggère, ce que j'appelle une victoire méritée Wink

Pour moi obtenir d'une personne qu'elle vous aide même si ça lui coute la victoire, c'est le meilleur de la diplomatie Very Happy

Après toutes les victoires ne se valent pas et il est clair que je préfère ne devoir la victoire à personne et mieux encore, prendre la dernière cité en sachant que j'aurais pu la garder même avec un tour de plus Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GunnerMC

avatar

Nombre de messages : 118
Localisation : Lille
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Dim 12 Juin - 14:56

Teomme a écrit:
GunnerMC a écrit:
le vainqueur à obtenu sa victoire grâce à tout ce qu'il a calculé et la diplomatie évidemment mais sans que cela ce termine par du deux contre tout le reste comme tu le suggère, ce que j'appelle une victoire méritée Wink
Pour moi obtenir d'une personne qu'elle vous aide même si ça lui coute la victoire, c'est le meilleur de la diplomatie Very Happy

C'est un jeux ou il y a un seul vainqueur même si c'est un jeu de diplomatie elle a tout de même ses limites. Ce que tu dit est pour moi le pire de la diplomatie si l'on peut l’appeler ainsi. Car ça n'est pas un jeu de 2 contre 3 ou autres. Quand t'établit une stratégie et qu'un autre joueur décide que son pote va gagner parce qu' ils se sont bien entendu ou pour tout autre raison c'est quand même con, pour moi c'est du même niveau que le multicompte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teomme

avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Dim 12 Juin - 15:38

GunnerMC a écrit:

C'est un jeux ou il y a un seul vainqueur même si c'est un jeu de diplomatie elle a tout de même ses limites. Ce que tu dit est pour moi le pire de la diplomatie si l'on peut l’appeler ainsi. Car ça n'est pas un jeu de 2 contre 3 ou autres. Quand t'établit une stratégie et qu'un autre joueur décide que son pote va gagner parce qu' ils se sont bien entendu ou pour tout autre raison c'est quand même con, pour moi c'est du même niveau que le multicompte.

Si l'alliance ne vaut que parce que les deux joueurs se connaissent hors-jeu alors je suis entièrement d'accord avec toi, c'est une sorte de triche.
Par contre si les joueurs ne se connaissent pas et bien ça fait partie du jeu...même si ce n'est pas franchement génial de gagner comme ça.

Pour moi la pire victoire c'est celle que tu gagnes à cause d'un joueur qui ne s'implique pas et qui joue un peu n'importe comment, ce qui n'est pas rare avec des personnes qui jouent 10 partie en même temps....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GunnerMC

avatar

Nombre de messages : 118
Localisation : Lille
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Dim 12 Juin - 15:56

Non ça ne fait pas partie du jeux à partir du moment ou un joueur perds de vue ses objectifs pour en aider un autre qu'ils se connaissent ou pas, car dans ce cas la partie est déséquilibrée

Et personnellement je ne joue jamais aussi bien que lorsque j'ai plus d'une dizaine de parties en même temps car dans ces cas là je suis plus assidu, si je n'avais qu'une ou deux parties je m’intéresserais moins au jeux car les ordres à rendre se font rare et dans ces cas là je pourrais faire n'importe quoi par pur désintérêt. Tandis que la, à chaque fois que j'ai un ordre à rendre j'en profite pour voir ce qui se passe dans mes autres parties donc je les suis mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teomme

avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Dim 12 Juin - 16:05

GunnerMC a écrit:
Non ça ne fait pas partie du jeux à partir du moment ou un joueur perds de vue ses objectifs pour en aider un autre qu'ils se connaissent ou pas, car dans ce cas la partie est déséquilibrée

Very Happy Ca fait partie du jeu à partir du moment ou des joueurs le font....

Mais bon, moi je parle du gras qui au 6° tour se retrouve avec une ou deux pauvres unités et qu'il offre son soutien. Pas du mec qui commence le jeu en sachant pertinemment qu'il va juste aider son pote. Car là pour le coup le jeu n'a aucun intérêt.

Mais sur le fond, je le répète, on est d'accord: Au jeu des trône on gagne ou on meurt !!! Wink

Dis-moi, ça n'a rien à voir (les modos vont me tomber dessus affraid ) mais tu ne jouerais pas, par hasard, à Conflict of heroes ? Ton pseudo me dit quelque chose...(et comme tu es sur Lille Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GunnerMC

avatar

Nombre de messages : 118
Localisation : Lille
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Dim 12 Juin - 16:09

Même avec une ou deux pauvres unités on doit jouer le jeux, perso dans ces cas là je passe mon temps à pourrir le mec qui m'a poutré mais je ne soutien personne.

Je joue à pas mal de jeux de plateau mais pas à conflict heroes désolé Wink
Si t'est du nord on cherche des joueurs de TDF pour des parties IRL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krylkok



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Lun 13 Juin - 15:51

elpi a écrit:

Bon, je me suis remis à jouer récemment avec plus ou moins de succès. J'avoue avoir été surpris par quelques joueurs qui ont tenté des coups (style victoire partagée par exemple), je ne savais même pas que ça existait.

J'admets que leur alliance indéfectible (je ne cite pas les noms, mais ils sont faciles à retrouver) m'a particulièrement surpris. Plusieurs fois, j'ai essayé de déstabiliser cette alliance indéfectible, par des offres, mais jamais ces joueurs n'ont trahi. C'est un peu surprenant dans le sens, où je n'ai rarement vu des joueurs être alliés jusqu'à la fin, pour le meilleur et pour le pire.
Ce style de jeu est bien entendu très difficile à tenir mais s'avère très efficace.

J'avais rencontré ce cas plus souvent durant mes parties de Diplomacy. Des joueurs se promettant de faire gagner l'un pendant une partie, pour faire l'inverse dans la suivante.
Passablement désagréable pour les autres joueurs je dois dire.

Sur le trône de fer, cela existe aussi malheureusement, et cela tout autant sur le net que sur le jeu de plateau (si vous avez déjà joués avec des couples, le regard méchant style "trahis moi et tu dors sur le canapé" c'est toujours epic ^^).
Le seul avantage de ces joueurs fusionnels, c'est qu'on les repère assez vite, et qu'ensuite il suffit de les éviter sur nos futurs parties.

Ceci dit j'ai sinon passablement la même vision que toi, la trahison fait partie du jeu, mais elle doit être faite au moment ou elle nous donne la victoire! Twisted Evil (et comme tu le dis, si on se rate, ben on ramasse, c'est mérité).
Enfin, toujours avec des nuances. Si votre "allié" laisse un boulevard dans ses territoires...


Par contre, autant je trouve totalement normal le joueur dont il ne reste que quelques unités épars s'évertuer par tout les moyens à nuire au responsable de son malheur, autant je trouve opposé à l'esprit du jeu celui qui vide volontairement ses châteaux pour faire gagner un autre joueur qu'il aime bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teomme

avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Lun 13 Juin - 19:43

Krylkok a écrit:

Par contre, autant je trouve totalement normal le joueur dont il ne reste que quelques unités épars s'évertuer par tout les moyens à nuire au responsable de son malheur, autant je trouve opposé à l'esprit du jeu celui qui vide volontairement ses châteaux pour faire gagner un autre joueur qu'il aime bien.

ben ça revient parfois au même: je soutiens un joueur pour empêcher celui qui m'a poutré de gagner... Par contre vider ses châteaux pour laisser la place j'ai jamais vu, là c'est vraiment extrême...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hipparchia

avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Lun 13 Juin - 21:26

Moi je soutiens généralement de manière durable.
Ca dépend des joueurs mais je me prend quand même pas mal de râteaux Laughing
J'ai peut être eu aussi la chance de souvent ne pas pouvoir moi même obtenir la victoire, et donc dans ce cas, naturellement je vais plutôt soutenir quelqu'un avec qui mes relations ont été respectables.
Très souvent j'attaque si je le peux celui qui devient le plus fort, quand je n'ai pas de relations amicales avec lui.
Mais je ne vais pas "donner" une victoire si j'ai moi même une chance, mais si trahison il doit y avoir pour gagner, j'avoue que j'ai du mal, et quand j'agis c'est avec un temps de retard.

Je ne sais pas si ça existe vraiment des joueurs qui se donnent la victoire en début de partie... Sérieusement ? Je veux bien qu'on ai l'habitude de jouer avec certains plus souvent, et donc plus spontanément lier une alliance en laquelle on a plus confiance, mais pas plus !
Ni même en fin de partie. Je n'ai jamais vu encore quelqu'un donner un chateau. Même un joueur à qui il ne resterait quasi plus rien, et voulant nuire à son ennemi n'a jamais fait ça. Shocked


Quand au kingmaker, je dirais que si tu as deux maisons à 6 chateaux, proche de la victoire, de toute manière à part jouer le chocolat suisse, tu dois choisir ton camps, et devenir la main du vainqueur. Si tu en attaques un l'autre gagne, et vice versa donc c'est pas vraiment un reproche que l'on peut faire.
Et souvent une maison maltraitée par l'une des deux parties n'aura plus qu'un objectif : pourrir la vie de son bourreau.

Par contre une option 'noms masqués" (juste le nom de la maison) serait sympa, même si au style d'écriture on peut reconnaitre des joueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GunnerMC

avatar

Nombre de messages : 118
Localisation : Lille
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Lun 13 Juin - 21:59

Personnellement j'ai le souvenir de deux parties créées successivement où les places greyjoy et lannister étaient réservés aux deux même joueurs (chacun prenant greyjoy dans une partie et lannister dans l'autre), comme par magie dès le début, et ce dans les deux parties, greyjoy se faisait exploser par lannister, j'ai du rusher pour gagner l'une d'entre elle et la deuxième fut plus laborieuse (victoire de lord okin en Barat en remplacement d'ascandor) je ne sais pas si c'était organisé ou pas, mais parfois il y a des choses louches.

PS: Je ne mets pas les liens car de toute manière les joueurs non inscrits sur les parties ne peuvent pas voir les commentaires et de plus je ne veux pas jeter l'opprobre sur deux joueurs sans savoir quels étaient réellement leurs intentions (si ils veulent en discuter ils sont les bienvenus évidemment)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krylkok



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Lun 13 Juin - 22:15

hipparchia a écrit:

Je ne sais pas si ça existe vraiment des joueurs qui se donnent la victoire en début de partie... Sérieusement ? Je veux bien qu'on ai l'habitude de jouer avec certains plus souvent, et donc plus spontanément lier une alliance en laquelle on a plus confiance, mais pas plus !
Ni même en fin de partie. Je n'ai jamais vu encore quelqu'un donner un chateau. Même un joueur à qui il ne resterait quasi plus rien, et voulant nuire à son ennemi n'a jamais fait ça. Shocked

Les deux cas existent oui. (mais je parle surtout du jeu de plateau, la version on-line j'y suis depuis très peu de temps. Même si j'ai déjà eu quelques cas... très moyen on va dire).

De toute façon tu le vois très vite. Quand un joueur place ses ordres en parfaite symbiose avec son voisin à chaque tour, soit ils ont une confiance aveugle (voir suicidaire) soit ils se connaissent et ont un accord.
Ou encore, le joueur qui agis en dépits de toute logique pour aider son voisin...

Mais bon, heureusement c'est très rare, et sur le nombre de parties, je hausse les épaules et passe à la suivante Smile

L'option d'anonymat serait sympa ceci dit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elpi



Nombre de messages : 9
Age : 33
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Mar 14 Juin - 0:52

attention, mon message n'était en aucun cas pour dénigrer ces deux joueurs avec qui j'ai de bonnes relations courtoises et avec lesquelles j'ai livré deux excellentes parties.

Ils n'ont jamais cherché à faire gagner l'un ou l'autre, juste qu'ils ne se sont jamais trahis, ce qui n'a rien à voir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hipparchia

avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Mar 14 Juin - 15:22

ah bah oui mais c'est différent.
Il m'arrive parfois de dégarnir totalement un flanc car j'ai confiance en mon allié.
Je ne ferai pas ça avec n'importe qui, d'où l'intérêt aussi de parties anonymes pour pimenter la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kartnit



Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 19/05/2011

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Mar 14 Juin - 15:36

hipparchia tu veux pas passer sur le jeu plutot que sur le forum ?
On t'attend sur une partie la, ou tu es plutot dégarni du flanc Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hipparchia

avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Mar 14 Juin - 17:05

Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teomme

avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Mer 15 Juin - 0:08

hipparchia a écrit:

Il m'arrive parfois de dégarnir totalement un flanc car j'ai confiance en mon allié.

Faut pas s'étonner d'être trahi après Very Happy L'occasion fait le larron Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hipparchia

avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Mer 15 Juin - 9:32

En même temps ça permet aux deux personnes de faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GunnerMC

avatar

Nombre de messages : 118
Localisation : Lille
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Mer 15 Juin - 17:33

hipparchia a écrit:
En même temps ça permet aux deux personnes de faire de même.
ça offre surtout un boulevard à ton "allié" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hipparchia

avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Jeu 16 Juin - 1:30

Seuls les Stark me comprennent Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Butor



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Sam 18 Juin - 16:53

Au contraire. En Stark je blinde systématiquement des deux côtés, alors qu'en position centrale c'est pas toujours possible.

Discussion intéressante, en ce moment je suis sur plusieurs parties Lannister et la question du respect de l'alliance se pose sur deux parties où j'avais un accord avec le Greyjoy. Accord trahi sur les deux parties, par moi. Diplomatiquement y en a une où ça se justifie plus ou moins selon l'interprétation de l'accord de base, sur l'autre je charogne comme une ordure.

Je pense que le respect de l'alliance se base autant sur les relations qu'on a avec l'autre joueur et sur la psychologie de chacun, que sur les positions de départ. Par exemple, cas classique du Stark qui s'allie avec le Barathéon pour pouvoir se concentrer sur la défense à l'Ouest. Le résultat, c'est assez régulièrement une victoire Stark qui trahit le Barathéon en prenant Claquepince. Là ça devient quasiment un automatisme sur des parties où les mêmes situations se répètent. Soit dit en passant, sur mes dernières parties j'ai l'impression que c'est de moins en moins le cas, j'ai peut-être de la chance sur mes parties, mais je vois pas mal de situations qui se renouvellent ou qui n'apparaissaient pas avant (Lannister qui prend l'avantage sur le Greyjoy dès le début, par exemple).

Dans le cas typique Lannister/Greyjoy, l'alliance est aussi quasi systématiquement trahie. Souvent par le Lannister d'ailleurs.

Après y a aussi un cas particulier, le Martell, pour moi la pratique des alliances est aussi une des raisons pour lesquelles cette maison gagne si peu. Déjà géographiquement elle est enfermée. En plus avec deux voisins en positions très agressives, le seul moyen de survivre (de pas perdre sa mer) c'est de s'allier avec un des voisins, Barat ou Tyrell. Oui mais après, si l'autre voisin blinde à mort sa défense, on fait quoi ? Ben on passe la partie à attendre et à regarder. Et si on est tenté de trahir son allié pour tenter une sortie, aïe, gaffe au retour de bâton.


C'était peut-être pas le sujet de départ, mais je crois que la maison et sa position sur la carte joue pas mal aussi sur le respect des alliances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Commandant Jaime



Nombre de messages : 382
Age : 34
Localisation : 93
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Mar 28 Juin - 16:02

Je pense être un allié fidèle, mais pas abusif.

Quand je suis allié avec quelqu'un, sauf exception (parfois je fais des choses un peu stupides, ou je joue avant de prendre mon café et je confonds les parties What a Face ) je ne trahis jamais sauf si c'est pour l'empecher de gagner tout de suite, ou pour gagner moi meme de façon quasi certaine.

Mis à part ca, rien du tout. Je reste persuadé que stratégiquement ce n'est pas une mauvaise chose. L'impatience (bon si je trahis pas je suis bloqué je vais foncer) n'est pas une vertu au Trône, et j'ai souvenir d'avoir gagné une partie tour 10 alors que je n'avais rien fait du tout les 9 premiers tours, respectant mes alliances. Mes résultats ne sont pas si mauvais, donc on peut jouer "honorablement" et avoir des résultats satisfaisants, je pense.

Je suis bien entendu contre tout metagame (je te laisse la 1420, tu me laisses la 1421), contraire à l'esprit du jeu. Par contre, je n'ai pas honte du tout de dire que je choisis mes alliances à la tête du client. Un type qui m'a fait une trahison bien sale, il peut courir longtemps avant de m'avoir comme allié. Au contraire, certains joueurs particulièrement sympathiques et honorables sont des alliés très fréquents quand nous jouons ensemble. Franchement, entre une diplomatie par langage sms d'un type insupportable et fourbe et un allié sympathique, intelligent et fiable, y a pas photo.

Mais je ne suis pas fermé, et quelqu'un qui me sollicite pour une alliance ne trouvera que très rarement porte close (le seul cas, en fait, c'est quand je suis déja engagé ailleurs : genre je suis Martell allié à Tyrell, Baratheon se pointe la bouche en coeur en me proposant une alliance je suis obligé de déciner cordialement), même si je ne le connais pas. Je suis au contraire toujours heureux de jouer avec des nouveaux joueurs, même en étant conscient de la loterie que c'est niveau comportement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincellroy



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: T'as vu Mat', on parle de nous !   Sam 13 Aoû - 0:09

Flatté je suis !
Je ne pensais pas un jour être l'objet d'un sujet de forum.
Devant cet intérêt soudain (et bientôt général), je pense fonder une école avec Matenionmis comme cofondateur (c'est lui l’infâme initiateur de cette conduite réprouvable).
Difficile d'appuyer mes commentaires sur des n° de parties, je n'y ai pas accès - pb de serveur, j'imagine.
Bref.
J'ai joué trois parties avec Mat'.
C'est la première qui a tout déclenché (Partie 1601).
Les négociations entre lui et moi nous ont conduit à envisager un match nul ! Ou deux rois sur le trône si vous préférez.
En jouant une sorte de pat, même nombre de cités, tonneaux et points de pouvoir.
Nous avons échoué, car lors de la consolidation je n'ai pas pu recevoir tous les points de pouvoir estimés... j'avais parsemé les champs de bataille de mes points de pouvoir. Il a gagné seul alors que j'ai eu l'opportunité de remporter la victoire seul auparavant sans en profiter.
Puis, seconde partie (1643), nous avons trimballé nos adversaires du tour 5 au tour 10 (les pauvres) comme des marionnettes, des faire-valoir. Ils n'étaient là que pour assister à notre désir d'égalité. Stark finit la partie avec rien, Tyrell juste deux navires...
Et nous avons eu notre égalité. Nous avons gagné ensemble alors que Mat' avait eu l'occasion de gagner seul.
Une belle expérience.
Troisième partie (Partie 1735), Mat' joue Stark et moi Tyrell, nous ne sommes pas alliés et je lui chipe la victoire (ou plutôt il était le seul à pouvoir m'en empêcher et il ne l'a pas vu à temps).

Tout cela pour dire :
a) que je pense que c'était avant tout une expérience de jeu.
b) qu'une bonne alliance (que j'appelle moi supralliance) est la clé à ce jeu.
c) qu'il n'est pas obligatoire de trahir pour gagner à ce jeu, loin de là !
d) que TDF est un jeu de diplo avant tout, surtout quand on joue une maison défavorisée.

En ce qui concerne ma philosophie de jeu, je n'aime pas trahir (désolé Sedenta S, tu fus le véritable premier).
Je reste donc fidèle à mes engagements (surtout quand je joue avec une maison défavorisée et que je suis allié avec une maison défavorisée) tant que le partenaire l'est aussi.
Il y a quelques entorses à cette règle.
1- Quand je joue Lannister. Là, pas de scrupules. Je sollicite 4 ou 5 alliances, et je trahis (ou travestis la réalité, au mieux) quand bon me semble, qui bon me semble, comme bon me semble. Ce qui ne m'empêche pas d'être fidèle lorsque je suis en position de force. (Parties 1901 et 1902).
2- Quand je joue Martell, j'ai une règle et c'est la même pour Tyrell. L'alliance du sud. Pas de jeu possible pour moi sans cela. Comme Lord Cdt Jaime, Barathéon peut toujours pointer le bout de son nez, c'est niet... mais contrairement à lui je ne lui dis pas tant que je ne suis pas en position de le faire, je ne décline pas poliment (parties 1423, 1502, 1735). La "trahison" est brutale.
3- C'est encore une nuance. Etre honorable à ce jeu ne veut pas dire être naïf ("Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages") ! Ben ouais... quand Tyrell, Martell et Lannister totalisent à eux trois fois moins de victoire que le seul Greyjoy à la Bataille des rois, faut arrêter de croire que ces joueurs doivent toujours jouer les seconds rôles. Combien de fois, j'ai vu des Barathéon, Greyjoy (Stark plus rarement) pleurer parce qu'on les avait trahis. Pire, j'ai vu Barathéon (partie 1502, incarné par Vinnica, fuyez ce joueur) offrir la victoire à Stark parce que le méchant Martell avait osé lui mettre la pilée, lui prenant Peyredragon : alors ni une, ni deux, Barathéon encourage Stark à l'attaquer (attaque perdu d'avance), ne soutient pas ses propres troupes, et joue l'une de ses plus mauvaises carte héros. Et de dire, pour se justifier, c'est bien fait, tu n'avais pas qu'à m'attaquer. Franchement, heureusement que ce n'était pas une partie IRL. Perso : dans ce cas là, en jouant Stark, j'aurai des scrupules à accepter.
4- Enfin, il m'arrive d'abandonner quelqu'un plutôt que véritablement le trahir. Exemple A : mon allié se plante et offre toutes les chances de victoire à nos adversaires en rejetant tous mes conseils. Ben, devant l'incompétence de ses généraux, je me sers de sa tête pour monter sur le trône de fer. Exemple B : mon allié d'une maison favorisée va gagner trop vite. Je monte un coup de Jarnac contre lui : j'organise la riposte de ses adversaires, j'oublie de le soutenir ou je le raide et je laisse nos ennemis faire le sale boulot. Et je trouve une excuse.

Vous l'aurez compris, je suis un joueur honorable tant que cela arrange ses intérêts qui ne trahit pas ses compagnons quand ils sont déjà défavorisés par le sort. Exemple, l'alliance Martell-Tyrell : que le meilleur l'emporte, je te soutiens et te favorise à la vie à la mort. Tant mieux si tu gagnes avant moi car c'est le Sud qui gagne (parties 1423, 1502, 1735).


Ouf !
C'était long. Je ne sais même pas si vous irez au bout de ce corbeau.

Vincent

PS : j'éditerai ce message pour y ajouter les n° de partie dès que possible !
Ça y est, édité !






Dernière édition par Vincellroy le Sam 13 Aoû - 5:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sedenta S



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Sam 13 Aoû - 1:52

Je suis flatté d'avoir été le premier... si si ...
mais évidement, le pseudo de Vincellroy me fera toujours un peu tiquer en cas de proposition d'alliance, Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages... du moins pas deux fois de suite. Je sais que ce n'est pas bien, qu'une partie sur l'autre n'a rien à voir etc... mais, je ne suis qu'humain après tout ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincellroy



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Sam 13 Aoû - 2:20

Sedenta S a écrit:
Je suis flatté d'avoir été le premier... si si ...
mais évidement, le pseudo de Vincellroy me fera toujours un peu tiquer en cas de proposition d'alliance, Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages... du moins pas deux fois de suite. Je sais que ce n'est pas bien, qu'une partie sur l'autre n'a rien à voir etc... mais, je ne suis qu'humain après tout ;-)

Euh, on n'a pas une partie en cours là, lol. Faudra que je me méfie alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lord_okin

avatar

Nombre de messages : 331
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Ven 23 Sep - 16:41

je réactive ce sujet que j'ai trouvé très intéressant.

Pour ma part, j'ai appris à jouer sur ce site après avoir acheter le jeu de plateau. Je n'avais pas non plus d'expérience à diplomacy. Autant vous dire que mes débuts ont été laborieux. Et pour en revenir au sujet, j'ai dans un premier temps fait preuve d'une fidélité à tout épreuve, voir excessive. En effet, je me faisais systématiquement poutrer par mes alliés.

Les leçons que j'ai apprises sont au nombre de 2 :

- ne jamais faire aveuglément confiance à ton allié (cf pas mal de mes parties...)
- ne trahit que quand tu es sûr de remporter la mise (n'est ce pas cher commandant Jaime... lors de ma misérable trahison partie 1766...)

J'avoue conserver des scrupules à trahir mais ça fait partie du jeu. Je réagis donc en général plutôt bien quand j'en suis victime.

Je souhaitais également réagir à l'idée de rendre anonyme les joueurs. Cela pourrait ajouter un certains piment surtout si les pseudos sont révélés en fin de partie.

Voilou voilou

Santé !! :guinness: (j'aime bien cet emoticon...)

_________________
"Verser une pension alimentaire, c'est comme donner du foin à un cheval mort. " Groucho Marx.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Commandant Jaime



Nombre de messages : 382
Age : 34
Localisation : 93
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   Mar 27 Sep - 8:35

lord_okin a écrit:
- ne trahit que quand tu es sûr de remporter la mise (n'est ce pas cher commandant Jaime... lors de ma misérable trahison partie 1766...)

On ne va pas tarder à savoir qui a eu raison ou tort Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les alliances et leurs ruptures   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les alliances et leurs ruptures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rois des tombes: leurs particularités ?
» Zone 51 - Quand les MIG livraient leurs secrets
» Les Bull Terriers sortent de leurs trous et ils sont énervés [- OK -]
» Cinnamon Delight ? J'aime les licornes et leurs jolies cornes-euh ~
» Seadre, Pandawa céleste de level 50 (maj du 09/04/10)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Trone de Fer Online :: Tactiques, Stratégies et commentaires des Parties-
Sauter vers: