Le Forum du Trone de Fer Online


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Maison Stark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naldus

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 28
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Maison Stark   Mar 22 Jan - 10:16

Lord Eddard Stark était en proie au doute. La nouvelle de la mort de Robert venait de lui parvenir et il ignorait où se trouvait son devoir. Certes, Joffrey était l'héritier légitime du trône de son père mais pour le peu qu'il l'avait côtoyé, Eddard avait compris qu'il serait un Roi tout aussi désastreux qu'Aerys l'avait été. Aerys avait été le Roi légitime mais sa folie empirant au fur et à mesure des années, il avait fini par perdre cette même légitimité. Aujourd'hui, Eddard estimait que l'on ne pouvait se permettre de laisser un autre fou siéger sur le Trône de Fer. Mais dès lors, qui donc avait la légitimité pour régner sur Westeros ? Tommen ferait sûrement un meilleur Roi que Joffrey mais jamais les Lannister n'accepteraient jamais cela. Stannis alors ? Mais Stannis ne pouvait pas vraiment se prévaloir d'une quelconque légitimité. Les enfants de Robert en avaient mais en aucun cas Stannis. De plus, Stannis ne serait en aucun cas un bon Roi. Il était certes un homme droit mais il attendait de tous les autres qu'ils le soient tout autant et punirait ceux qui n'en serait pas capables plutôt que de les guider. Non, Westeros ne pourrait malheureusement pas être uni sous l'égide d'un bon Roi.

Une idée traversa alors l'esprit d'Eddard. Westeros ne pourrait en aucun cas être uni sous l'égide d'un bon Roi. Mais Westeros devait-il rester uni sous l'égide d'un seul Roi ? Les Targaryens avaient unifié Westeros avec l'aide de leurs dragons mais les Targaryens n'étaient plus. Dès lors, fallait-il continuer à suivre l'ordre qu'ils avaient établis ? Ne valait-il pas mieux que certaines régions recouvrent leur indépendance et travaillent en paix avec les autres ? Déjà, sous le règne de Robert, des voix s'élevaient au Nord contre la soumission à un Roi du Sud. L'amitié qu'Eddard avait avec Robert avait pu faire taire ces voix mais Robert n'était plus. Son premier devoir de Lord de Winterfell était d'assurer la protection de ses vassaux. Ne valait-il pas mieux pour eux que le Nord retrouve son indépendance ? Ils seraient ainsi épargné par les complots du Sud et les guerres et trahisons incessantes dont les gens du Sud avaient le secret.

Après avoir mûrement réfléchi, Eddard Stark sortit sa plume et commença à rédiger un message.



Lord Baratheon,

La nouvelle de la mort de mon ami Robert m'a considérablement attristé. Vous n'êtes pas sans ignorer les relations peu cordiales que nous entretenons avec la maison Lannister. Bien que Joffrey soit le fils de Robert, nous estimons inacceptable qu'un être aussi dérangé dirige les 7 couronnes. Ni vous ni moi ne nous étions révoltés contre Aerys pour accepter ensuite cela.

Nous avons énormément réfléchi a la situation actuelle et la conclusion que nous en avons tiré est l'impossibilité pour le Royaume de Westeros de continuer à être gouverné comme il l'était à l’époque des Targaryen. Le Nord doit retrouver plus d'indépendance et œuvrer dans l'intérêt de Westeros avec le Roi du Sud.

Vous seul êtes susceptible de remplir cette tâche. Vos qualités de chef militaire ne sont plus à prouver et nous vous pensons plus que capable d'unir de nouveau le Sud face aux prétentions des Lannister qui souhaitent placer Joffrey à la tête de Westeros. Vous êtes bien sûr libre d'offrir leur indépendance à celles des Maisons du Sud qui vous en paraitront le plus digne. Pour nous, vous êtes le Roi du Sud et vous êtes libre de le gérer comme vous l'entendez.

De notre côté, nous pensons limiter le Lord Greyjoy dans ses tentatives probables de pillage sur la côte Ouest. Aucun de nous deux n'ignore la philosophie des Greyjoy et laisser des innocents souffrir de leurs pillages nous est insupportable.

Amitiés,

Lord Eddard Stark, Roi du Nord



Eddard Stark envoya ce corbeau à Stannis. Ils représentaient ses sentiments sincères. Il essaierait autant que possible d'éviter de déclarer la guerre au Lord Greyjoy et lui enverrait bientôt un message lui demandant de laisser la côte Ouest en paix. Si le Lord Greyjoy acceptait ses conditions, le Nord retrouverait son indépendance sans que la moindre goutte de sang ne soit versé pour cela. Mais, ne pouvant se reposer uniquement sur la parole du Lord Greyjoy, il ordonnerait quand même une construction accéléré de bateaux dans la Baie des Glaces. Laisser Winterfell sans défense maritime était inenvisageable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naldus

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 28
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: Maison Stark   Mar 22 Jan - 10:17

HRP: Voilà mon début, comme j'ai déjà reçu une réponse du Baratheon, je posterais la suite plus tard dans la journée. N'hésitez pas à commenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naldus

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 28
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: Maison Stark   Mar 22 Jan - 23:51

Catelyn Stark priait dans le Septuaire que Ned lui avait fait construire. Ned se reprochait de n'avoir pas accepté l'offre de Robert lorsque ce dernier était venu à Winterfell. Robert lui avait alors proposé de devenir sa Main. Ned lui avait opposé un refus que Robert ne semblait pas vouloir accepter. Puis, Bran eut un tragique accident et Robert dut reconnaitre qu'il valait mieux que Ned reste auprès des siens. Ned semblait partager l'opinion de Stannis sur le fait que l'accident ait pu être provoqué. Il se persuadait que s'il avait été à ses côtés, tout aurait pu être différent. Robert serait toujours en vie et le royaume ne menacerait pas de sombrer dans une guerre fraternelle.

Mais d'autres pensées tracassaient également Lady Catelyn. A commencer par cette missive que Lord Stannis avait envoyé à tous les Lords.

Chers Lords de Westeros,

J'ai fait envoyer des corbeaux aux quatres coins du pays. Certains sont déjà au courant le Roi Robert est mort dans de tragiques et soupçonneuses circonstances. Moi, Stannis Barathéon, vous propose de prendre le trône et ainsi succéder à mon noble frère.

Je mènerais l’enquête sur la mort de mon frère et promet e serais juste et équitable. Je ne vous demanderais comme unique faveur de rejoindre le culte de R'hllor. Je ferais envoyer dans vos territoires des prêtres rouges qui se chargeront de convertir vos peuples.

Lords, bon courage dans ces temps difficiles.

Fait dans la lumière du maître
Lord Stannis Barathéon



Stannis semblait s'être converti au culte de R'hllor. Cela n'aurait pas été dérangeant s'il ne semblait pas aussi déterminé à imposer cette croyance à tout Westeros.

La réponse de Stannis à Ned semblait cependant encourageante.

Lord Stark,

Vos paroles sont justes et sincères. Je ne peux qu’être d'accord avec votre point de vue sur cet infâme Joffrey. Trop des nôtres sont mort pour ce trône pour que l'on puisse accepter qu'il siège dessus.

Votre point de vue sur le nouveau système de gouvernance est intéressante. Néanmoins un tel changement demande de la réflexion. Je vais soumettre l'idée à mes conseillers et je vous donnerais réponse rapidement.

Si je dois dominer le Sud, je le dominerais seul. Mon armée est assez puissante pour cela. Je ne crains personne au Sud de plus avec votre soutient la côte Ouest est sous contrôle.

Lord, je suis ravis que la plus vieille alliance de Westeros continue de fonctionner aussi bien.

Amicalement

Lord Stannis Barathéon, Roi du Sud


Stannis semblait se fermer à l'idée de toute indépendance des Maisons du Sud. Il était d'autant plus étrange aux yeux de Catelyn qu'il semble accepter aussi facilement celle du Nord. Ned lui faisait confiance mais Catelyn avait encore des doutes sur Stannis.

Il était également certain désormais que la guerre éclaterait au Sud. Tywin Lannister ne resterait pas sans agir et l'avait déjà clamé à tous les Lords.

Chers seigneurs,

La mort du notre roi Robert m'attriste lui qui en plus d'être mon roi était mon gendre. C'est donc une déchirure qui m'affecte en ce jour. Néanmoins, n'ayez crainte de voir sombrer le royaume dans le désordre suite à l'apparition de faux successeurs au bon roi Robert, le seul vrai roi, Joffrey Baratheon, mon petit-fils sera juste et fiable en tant que souverain.

C'est dans la paix du nouveau roi que je vous écrit, et j'espère que chacun d'entre vous sera prêt à jurer allégence à notre nouveau souverain et que la paix nous guidera en ces jours de deuil.


Lord Tywin Lannister.



Ned avait voulu envoyer une réponse négative à la requête de Tywin Lannister mais Catelyn avait réussi à l'en dissuader. Il était encore trop tôt pour s'attirer les foudres du Lord Lannister et ne rien répondre ne serait pas une trahison de la promesse de Ned à Stannis.

Comme il l'avait déjà décidé, Ned avait envoyé une offre de paix aux Greyjoy.

Lord Balon,

Depuis la mort du Roi Robert, le royaume menace de sombrer dans le chaos. Nous n'ignorons pas que votre tempérament pourrait vous entrainer à déclarer une fois de plus votre indépendance. Au vu de la situation actuelle, nous ne chercherions pas à vous arrêter. Cependant, vous devez savoir que des pillages ou des invasions de votre part sur la côte Ouest de Westeros ne sauraient être tolérés. Nous ne souhaitons pas la guerre avec vous. En gage de notre bonne foi, nous avons décidé que notre tutelle de Theon pouvait désormais cesser. Il devrait bientôt arriver aux Iles de Fer.

Nous vous offrons la paix Lord Greyjoy mais si vous choisissez quand même d'envahir la côte Ouest, nous n'aurons d'autre choix que d'y mettre un terme.

Amitiés,

Lord Eddard Stark


Tenant sa parole, Ned avait libéré Theon. Une erreur aux yeux de Catelyn qui ne pensait pas Balon Greyjoy capable de la moindre reconnaissance. Quel que soient les plans de ce dernier, toute la bonne volonté de Ned n'y changerait rien. Une réponse était parvenue de Pyk mais elle n'tait de Balon Greyjoy.

Lord Stark,
Nous nous réjouissons de l'arrivée de Theon. Si aucun mal ne lui a été fait pendant son séjour à Winterfell, nous ne voyons aucune raison de venir porter la mort dans le Nord. Votre sagesse vous a une fois de plus fait choisir la voie de la paix.
Mes respects,
Aeron Greyjoy, intendant à Pyke en l'absence de Lord Balon.


Cette missive inquiétait Catelyn tout autant que celle de Stannis. Tout d'abord, Ned avait demandé à ce que les Greyjoy n'attaquent pas la côte Ouest mais ces derniers répondaient qu'ils n'envahiraient pas le Nord. De plus, si Balon était absent, où pouvait-il être sinon à préparer la guerre ? Catelyn tremblait à l'idée que les Fers-Nés s'emparent de Vivesaigues. Mais s'il ne la prenaient eux-mêmes, Vivesaigues risquait également de tomber aux mains des Lannisters. Ils n'étaient peut-être pas des pillards comme les Fers-Nés mais nul doute que Lord Tywin ferait payer très cher à la famille de Catelyn toute insoumission dont Ned ferait montre. Pour Catelyn, il semblait urgent que Ned envoie des forces Starks aider à la défense de Vivesaigues. Mais elle ignorait encore si elle pourrait le convaincre du bien fondé de ce que les Greyjoy et les Lannisters ne manqueraient pas de prendre comme une aggression. Ce ne serait pas aisé mais Catelyn avait foi en ses chances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naldus

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 28
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: Maison Stark   Dim 27 Jan - 11:42

Le Prince Brandon se trouvait dans la grand salle de Winterfell. Hodor l'avait porté jusqu'à sa place. Sur le chemin, Bran n'avait pu que remarquer les nouveaux hommes que Père avait fait recruter au cours des derniers jours. Et, ce qui l'avait tourmenté par dessus tout, il avait vu leurs écuyers. Il aurait dû être l'un deux, pouvoir s'entrainer à se battre, chevaucher aux côtés d'un grand chevalier et l'assister dans de grand tournois. Mais il avait chuté et sa chute l'avait laissé infirme. Et un infirme ne pourrait jamais être chevalier. Perdu qu'il était dans ses pensées, Bran n'écoutait que distraitement la conversation qu'avait Père et ses bannerets. Il y était question de l'attaque que les Greyjoys avaient fait sur Salvemer et les Lannisters sur Vivesaigues. Certains bannerets souhaitaient apparemment attaquer mais d'autres disaient que tenir ces zones serait impossible. Père se taisait pour l'instant mais paraissait écouter tout le monde avec la même attention. Des voix s'élevaient également pour que l'on aille requérir le soutien des Eyriés. Au milieu de ce vacarme, Mestre Luwin pénétra dans la pièce:

“Messire, un message de Stannis.”

Père récupéra le message et le décacheta. Après l'avoir rapidement parcouru du regard, il le lut à haute voix.

Roi du Nord,

Je vous envoie ce corbeau amical, pour connaitre les dernières nouvelles.
Le Sud est un tas de bois qui n'attend que de prendre feu. J'aurais voulu savoir si le Nord était plus paisible. N'oublions pas que le Mur se doit d’être gardé.

En cas de besoin je pourrais vous aider.

Amicalement

Stannis Baratheon



« Eh bien, qu'en pensez-vous mes Lords?

- Cela fait des siècles que le Nord ne s'est pas abaissé à quémander l'aide du Sud et cela n'a aucune raison de changer! Clama Lord Omble.

- Nous devrions profiter des troubles au Sud. Si ces Lords sont occupés à se faire la guerre, nous pourrons renforcer en toute sécurité notre emprise sur le Nord. Nous devrions installer des troupes à Pouce Flint. En ce qui concerne les Fers-Nés, nous devrions les attaquer à Griseaux ou Salvemer suivant ce que nos agents nous rapporteront de leurs mouvements de troupes, dit Lord Bolton.

- La flotte des Fers-Nés est puissante, objecta Lady Mormont, il semble peu probable qu'elle nous laisse reprendre nos terres en toute tranquillité.

- La flotte des Lannisters l'est tout autant. Il est possible que Lord Tywin ordonne à sa flotte d'aller s'attaquer à celle des Fers-Nés. Auquel cas, nous aurions le champ libre. Evidemment, si une attaque envers les Greyjoy nous semble par trop malaisé, le moment venu nous pourrions toujours aller demander du soutien aux Eyrié. »

Pendant ce temps, Père écoutait en hochant parfois du chef pour marquer son approbation. Dans le même temps, il rédigeait une lettre.

« Messieurs, voilà quelle sera ma réponse à Stannis »

Père commença alors à lire la lettre qu'il venait d'écrire.

Roi du Sud,

Je vous remercie pour votre corbeau, je vous envoie également mes amitiés. La situation au Nord est pour l'instant assez paisible, seul l'offensive des forces Greyjoy sur Salvemer m'inquiète un peu. Je pense à envoyer prochainement mes armées s'attaquer à eux afin de libérer la population du joug des Fers-Nés.

Je vous remercie également pour votre offre d'aide mais je pense que mes armées pourront s'en sortir seul dans l'immédiat. Sachez également que si vous veniez à avoir vous-même besoin d'aide, il est évident que nos armées accourront pour vous aider.

Amitiés,

Lord Eddard Stark


A l'annonce de l'offre d'aide que Père faisait à Stannis, certains Lords se mirent à grincer des dents. Bien qu'aucun d'entre eux n'en disent rien, ils ne semblaient guère apprécier cette offre. Les Lords commencèrent alors à discuter entre eux des implications que cette aide devrait avoir sur le champ de bataille. Bran n'écoutait plus et se perdit de nouveau dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naldus

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 28
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: Maison Stark   Jeu 31 Jan - 23:58

De retour à Winterfell, Eddard Stark se faisait examiner ses blessures par Mestre Luwin. Lors du combat qui venait de se dérouler à Pouce Flint contre les armées Greyjoy, il s'était retrouvé en face de celui que les Fers-Nés appelaient Dagmer 'Gueule en deux'. Le combat entre eux avait été rude et ils avaient tous deux récoltés dans cette bataille de nouvelles cicatrices. La défaite était totale pour leur armée mais tout du moins nul homme du Nord n'était mort dans cette bataille. Ils étaient fatigués certes mais ils seraient bientôt de nouveau prêts à se battre. Cependant, ce qui était plus préoccupant était la nouvelle que les Fers-Nés s'étaient également installés à Moat Cailin. Il était indispensable d'aller les en déloger aussi vite que possible. Les forces Stark massés aux Eyriés seraient plus que suffisantes pour cela.

Lady Arryn avait accepté d'offrir son soutien aux Starks mais avait insisté pour que sa sœur vienne la voir en personne. Dès lors, Ned avait du assurer la sécurité de Catelyn. Et ce furent hélas les forces qui partirent escorter Catelyn qui firent défaut lorsque les Fers-Nés attaquèrent Moat Cailin. Mais il n'y avait rien à regretter. Les Fers-Nés paieraient bientôt leur avidité et comprendraient pourquoi il ne fallait pas s'opposer aux hommes du Nord.

« Alors Mestre Luwin, comment sont ces blessures ?

- Vous serez bientôt remis messire. Vous avez eu de la chance cependant. Vous ne devriez pas vous exposer aussi inutilement. Que feront vos hommes si vous veniez à y rester ?

- Je n'ai pas le choix Mestre Luwin, c'est la guerre et qui donc me suivrait si je demandais à mes hommes de faire ce que je n'étais moi-même prêt à faire?

- Et quelle image donneriez vous à vos hommes si vous veniez à être gravement blessé dans une bataille messire? Ils vous admirent vous savez. Si une bataille devait vous laisser handicaper, cela leur rappellera leur propre fragilité et anéantira leur moral. Vous devez paraître invincible. Ne combattre que lorsque cela ne vous fait courir aucun risque. Ainsi, vos hommes vous verront combattre mais vous-même ne risquerez rien.

- Vos paroles sont sages Mestre Luwin. Mais je ne suis pas Tywin Lannister. Je suis un Stark.

- Peut-être l'êtes vous trop pour votre propre bien, soupira Mestre Luwin.

- Je voudrais envoyer une lettre Mestre Luwin. Pourriez-vous vous charger de la rédiger?

- Bien entendu Messire. »

Eddard Stark dicta donc la lettre suivante:

Lord Balon,

Votre déloyauté est décidément à la hauteur de sa réputation. Non content d'avoir attaqué notre armée de Pouce Flint, vous avez également envahi Moat Cailin. Votre trahison ne restera pas impuni. Vous auriez mieux fait de rester sur vos îles. Vous n'auriez alors pas eu à sentir la morsure du Loup-Garou. Vous avez voulu la guerre et vous l'aurez. Nos armées déferleront sur les vôtres jusqu'à ce que vos forces s'épuisent entièrement. Votre avidité vous a définitivement perdu.

Eddard Stark, Roi du Nord


« Pourquoi l'avertir Messire ?

- Il se doute déjà de ce qui l'attend. Il n'y a donc nul danger pour moi à le faire. Et je pense qu'il est nécessaire qu'il comprenne exactement pourquoi il n'aura jamais le Nord. Il n'a aucune loyauté et ne peut même comprendre ce que c'est. Si cette lettre lui permet de comprendre ne serait-ce qu'un peu ce qu'est la loyauté, alors elle aura été utile.

- Vous êtes bien un Stark..., soupira Mestre Luwin »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naldus

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 28
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: Maison Stark   Lun 11 Fév - 11:32

Catelyn Stark attendait à bord d'un des bateaux de la Mer Etroite. Les troupes des Eyriés étaient parties il y'a quelques heures pour reprendre Moat Cailin, Maege Mormont à leur tête. La victoire était déjà quasiment acquise. Il était certes possible que Lord Balon soit lui-même sur place avec l'élite de ses troupes mais même cela ne serait pas un grand problème. Il ne saurait se trouver sur tous les fronts à la fois et s'il se battait sur celui-ci alors les Fers-Nés perdraient du terrain sur tous les autres.

Catelyn avait reçu un corbeau de Ned. Il lui demandait de transmettre à ses troupes son ordre d'attaque. Il y avait également joint une copie de la lettre que Lord Balon lui avait envoyée. Extrêmement lapidaire.

Lord Stark,
Mes fils appellent vengeance.
Haineusement,
Balon Greyjoy


Lord Balon semblait avoir définitivement perdu l'esprit. Il était désormais complètement inaccessible à la raison. Les Fers-Nés perdraient cette guerre. Leur force maritime était certes sans égale mais Catelyn doutait que cela dure éternellement. Bien que ni les Lannisters ni les Tyrell ne s'en soient pas encore ouvertement pris à eux, il ne faisait aucun doute pour Catelyn que tôt ou tard ces derniers s'en prendraient à la flotte Greyjoy. Dès lors, les conquêtes des Fers-Nés seraient perdues les unes après les autres. Et les armées de Ned pourraient alors reconquérir les terres que les Greyjoy leur avaient prises.

Ned avait également ordonné à une petite troupe des Eyriés d'aller occuper les montagnes de la Lune. Ceci permettrait tout à la fois de calmer les peurs de Lysa qui craignait une attaque ennemie et de pouvoir aider Lord Stannis à défendre la presqu'ile de Claquepince. Il semblait en effet assez mal en point, les Tyrell avaient envahi Port-Real et les Lannisters semblaient également convoiter leurs terres. Ned semblait estimer qu'il était de son devoir d'aider son allié. Catelyn quand à elle tendait plutôt à penser que tant que Stannis devait composer avec l'Ouest, il ne tournerait pas son regard vers le Nord. Mais à vrai dire, il s'écoulerait encore longtemps avant que la flotte de Stannis ne puisse s'en prendre au Nord.

Catelyn s'apprêtait à retourner dans sa cabine lorsqu'un fantassin accouru vers le bateau. Un homme de Maege.

« Ma Reine, nous avons vaincu. Les troupes ennemies ont commencé à fuir. »

Catelyn eut un soupir de soulagement. C'était fini. Enfin.

« Autre chose ma reine, nos hommes ont repérés Theon Greyjoy parmi les troupes ennemies. »

Theon. Catelyn n'était pas étonné que ce dernier se retourne aussi facilement contre eux. Elle n'avait jamais aimé ce dernier.

«  Mais ce n'est pas tout ma Reine, il était accompagné d'une femme de Dorne. »

De Dorne ? Voilà qui était plus surprenant. Comment Theon aurait-il pu rencontrer une femme de Dorne ? S'agissait-il d'une ambassadrice ? La possibilité ne pouvait pas être écarté. Après tout, pour quelle autre raison une femme de Dorne serait-elle à Moat Cailin. Theon l'avait-il capturé en chemin ? Ou était-ce autre chose. Ce problème devait-être élucidé rapidement.

« Va dire à Maege de forcer la retraite des troupes Greyjoy vers les Jumeaux.

-J'y cours ma Reine. »

Aux Jumeaux, Theon serait plus facile à joindre par corbeau. Qui plus est, il serait entouré de forces Stark et n'aurait nulle part où s'enfuir. Elle enverrait un corbeau à Lord Frey pour s'assurer que ce dernier lui ferme la porte de sa forteresse. Elle ne portait pas ce dernier dans son coeur mais elle était certaine qu'il n'accepterait pas de s'allier avec les Greyjoy. De plus, après ce combat, les forces Greyjoy seraient épuisés. Et elle ne seraient en aucun cas capable de défendre Salvemer contre une attaque des Lannisters. Et bien qu'elle n'aimait guère les Greyjoy, elle ne pouvait se permettre de laisser les Lannisters s'étendre vers le Nord. Catelyn devait retourner de toute urgence à Winterfell pour avertir Ned de la présence de cette femme de Dorne. Ils allaient sûrement devoir contacter Theon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naldus

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 28
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: Maison Stark   Dim 17 Fév - 23:59

Les dernières nouvelles étaient plutôt bonnes. Les troupes Starks avaient réussi à reconquérir les Jumeaux. Eddard Stark avait pourtant fait envoyer une missive à Théon:

Theon Greyjoy,

Nous souhaiterions discuter avec vous de la situation présente. Nous sommes prêt à vous accueillir à Winterfell comme émissaire. Si vous acceptez cette proposition, nous enverrons un de nos bateaux vous chercher pour vous amener jusqu'à Winterfell. Veuillez également emmener la Dornienne qui vous accompagne.

Eddard Stark, Roi du Nord


Mais ce dernier n'y avait pas répondu. Dès lors, Ned n'avait plus d'autre choix que de détruire les forces Greyjoy qui étaient sur place. Il aurait aimé pouvoir l'éviter mais sans savoir ce que les troupes présentes sur place avaient l'intention de faire, il ne pouvait se permettre de les laisser en vie. Après la bataille, ses hommes avaient cherché Théon mais il n'avait pu le trouver nulle part. Il avait sans doute fui avec la Dornienne.

Les troupes Greyjoy avaient certes perdu les Jumeaux mais elles avaient envahi Port-Lannis. La flotte de fer avait mobilisé toutes ses forces pour prendre le contrôle de la Sonde Dorée et de là, ils avaient pu débarquer à Port-Lannis sans rencontrer de résistance. A vrai dire, Eddard Stark avait compris quel était le plan de Balon et aurait pu l'arrêter. Sa flotte était prête à lancer un raid maritime sur celle de Balon afin de l'empêcher de parvenir à ses fin. Mais Eddard Stark avait choisi de laisser Balon agir à sa guise. Tant qu'il s'en prenait au Sud, il laissait le Nord en paix. De plus, il serait nécessairement contraint d'envoyer des forces au Sud et donc de dégarnir son front Nord. Ce qui amenait désormais au plan de bataille du jour. Lord Stark avait convoqué ses principaux généraux pour leur transmettre ses ordres.

« Nous ne pouvons pas laisser Balon s'étendre davantage. Même s'il se contente de se développer au Sud, il finira par tourner son regard vers le Nord et cela nous ne pouvons l'autoriser. Nous allons donc lancer une expédition préventive ici. »

Ned pointa Salvemer sur la carte.

« Nous attaquerons depuis Les Jumeaux et soutiendrons depuis Moat Cailin. Notre flotte de la Baie des Glaces empêchera les forces de Griseaux d'intervenir si elles voulaient s'y essayer.

- Tout ça je le conçois fort bien Sire. Mais que comptez-vous faire pour la flotte de la Baie du Fer-Né ? Ou si nos chevaliers à Moat Cailin ne sont pas en mesure de soutenir l'attaque, objecta Lord Omble.

- Si nos chevaliers ne sont pas en mesure de soutenir l'attaque alors c'est que le Lord Greyjoy aura renoncé à sa défense. Certes cela vaudra mieux pour lui mais ce ne sera pas dramatique pour nous. Quand à la flotte, nous ne ferons rien contre elle. Nous nous contenterons de vaincre l'ennemi malgré ça. Nous devrons pour cela ramener quelques forces supplémentaires aux jumeaux mais cela ne posera pas de problème. De plus, dans le même temps nous règlerons le problème que nous pose cette flotte de la Baie du Fer-Né. Nous ordonnerons à notre flotte de la Baie des Glaces de pénétrer en Mer du Coucher de Soleil. Dès lors, elle sera en mesure d'empêcher la flotte Greyjoy de soutenir les combats alentours.

-Mais Sire, notre flotte sera déjà occupée avec l'armée Greyjoy aux Griseaux. Ils ne sauraient tout faire.

- Ils en sont capable. Nos hommes sont très motivés. Ils s'occuperons d'abord de l'armée Greyjoy. Puis, ils pénétreront dans la Mer du Coucher de Soleil avant que les Fers-Nés aient pu réagir. Les Greyjoy ne bougeront pas dans tous les cas leur flotte pour l'instant car ils veulent conserver Port-Lannis. Et le seul moyen pour eux d'y arriver sera d'ordonner à leur flotte de soutenir les batailles qui s'y déroulent et d'amener très rapidement des renforts. Nous aurons donc cette mer sans même avoir à combattre.

- Beaucoup de spéculations Sire. Rien ne vous garantit que tout se déroulera suivant vos vœux.

-Certes mais nous sommes assurés de ne rien y perdre. Si le moment venu, nos éclaireurs nous apportaient des informations nous donnant à penser que ce plan est trop dangereux, il est suffisamment flexible pour pouvoir être adapté.

-Et les sauvageons Sire? On raconte qu'il s'agitent au Mur.

-J'y ai déjà envoyé des forces conséquentes. Il ne sera pas dit qu'un Stark aura manqué à son devoir. Si les autres seigneurs font de même, les sauvageons seront vite repoussés. »

Le Roi du Nord enroula la carte. Les ordres étaient donnés. Si les sauvageons parvenaient à franchir le Mur, ces derniers devraient bien sûr être modifiés mais Ned doutait que cela se produise. Bientôt, les Fers-Nés sombreraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naldus

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 28
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: Maison Stark   Mer 27 Fév - 0:20


La bataille pour Salvemer faisait rage. Eddard Stark, à la tête de ses troupes se battait férocement contre les Fers-Nés. Ses blessures de sa dernière bataille ne s'étaient pas encore refermés mais il n'en avait cure. Les Fers-Nés devaient être repoussés. Il savait que Catelyn attendait son retour avec impatience. La prise de Salvemer ouvrirait la voie aux armées Stark pour la libération de Vivesaigues. Il ne la décevrait pas. Il se battrait jusqu'à son dernier souffle pour repousser les Fers-Nés. La bataille semblait tourner en la faveur des Stark. Cependant, une partie de l'armée Fer-Née semblait encore résister. Ned décida d'aller aider ses hommes en difficulté. Il se dirigea vers cette partie de la bataille. Une folle se battant avec deux épées dirigeait un bataillon d'élite. Même si c'était la première fois qu'il la voyait, Ned compris qu'il ne pouvait s'agir que d'une seule personne. Asha Greyjoy. La fille de Balon.

La percée de ses forces à travers les troupes Stark était fulgurante. Il fallait l'arrêter à tout prix. Ned Stark envoya ses troupes contre les siennes. Mais même si les troupes Fers-Nés semblaient reculer, Asha elle ne cessait de progresser. La fureur du combat semblait l'envahir toute entière. Eddard Stark, fonça l'épée au poing sur Asha. Cette dernière afficha un sourire carnassier tandis qu'elle le vit foncer sur lui. Leur combat sembla durer une éternité. Les deux combattants était de force égales. Mais Ned savait que Cat l'attendait et il ne pouvait la décevoir. Il vit une ouverture dans la défense d'Asha et frappa. La lame s'enfonça dans le ventre de cette dernière. Soulagé de voir ce combat se terminer. Eddard Stark ne vit pas les deux lames d'Asha foncer vers sa nuque. Il ne vit pas les yeux toujours empli de fureur d'Asha. Eddard Stark n'eut jamais le temps de prendre conscience de sa mort. Sa tête roula simplement sur le sol, tandis qu'Asha se faisait submerger par les hommes d'Eddard Stark. Bien plus loin, à Winterfell, les loups hurlaient en l'honneur du souverain tombé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naldus

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 28
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: Maison Stark   Mer 27 Fév - 0:24



L'enterrement de Père était solennel. Le corps de Père était porté jusqu'à la crypte de Winterfell. En silence, Robb Stark ouvrait la procession. Le corps fut déposé dans la crypte et le cercueil de pierre refermé. Robb Stark effleura du doigt l'effigie de son père gravé dans la roche. Pour la première fois depuis près de 300 ans, une couronne effleurait son front. Père avait rendu à la maison Stark toute sa grandeur. Il lui appartenait désormais de la conserver. Robb se retourna vers Mère. Depuis la mort de Père, elle était inconsolable. Le couronnement devrait attendre qu'elle soit un peu remise. A côté d'elle, Sansa était également en larme. Seule la rage envahissait le regard d'Arya. Rickon ne semblait guère comprendre ce qui se passait. Quand à Bran, lorsqu'on lui avait annoncé la mort de Père, il n'avait pas paru surpris. Quand Robb lui avait dit qu'il pouvait pleurer si cela le soulagerait, Bran lui avait répondu qu'il avait déjà trop pleuré. Jon n'avait pas osé descendre dans la crypte mais Robb savait que la soif de vengeance l'habitait. Un même message avait été envoyé à tout le royaume pour annoncer le décès de Père.

Mes Lords,

Je suis au regret de vous annoncer le décès de mon père, Eddard Stark, Roi du Nord. Il est tombé de la main d'Asha Greyjoy après une bataille épique. Nous annonçons à tout Westeros que le crime de la famille Greyjoy ne restera pas impuni. Ils seront punis pour ce meurtre.

Robb Stark, Roi du Nord

En silence, Robb quitta la crypte. Mestre Luwin l'attendait au dehors. Une lettre de Stannis était arrivé. Robb la lut en silence.



Lord Stark,

Vous avez toujours été un fidèle allié, jamais vous ne m'avez trahi !

Désormais mes armées sont en déroutes, mes hommes doutes et moi même je faiblis.

Je suis prêt à vous offrir tout les soutient de mes troupes et de mes châteaux pour vous mener aux trônes. Ce royaume a besoin d'un roi juste et bon. Quelqu'un de droit comme vous !
En échange, je ne demanderais qu'à devenir votre Main du roi et garder Peyredragon et Accalmie !

Stannis Barathéon



Mestre Luwin regarda Robb Stark dans les yeux:

« Comprenez-vous ce que cela signifie Messire?

-Stannis nous offre le Trône de Fer. Il renonce à ses droits.

-Cette occasion est inespéré Sire. Répondez à son offre de manière positive et vous serez le grand vainqueur de cette guerre.

-Non.

-Non? Mais pourquoi donc Sire?

-Mon père s'est battu pour que le Nord obtienne son indépendance. Il ne voulait pas du Trône de Fer et ce n'est pas non plus mon souhait.

-Mais Stannis n'acceptera pas que vous ayez le Nord et qu'il n'ait rien Sire.

-Mon père lui a offert une alliance et je m'y tiendrai. Je vais lui répondre Mestre Luwin. Suivez moi jusqu'à mon bureau.

-Bien Sire. »

Robb Stark pénétra dans son bureau et se mit à son bureau. Mestre Luwin l'y suivit. Ce bureau appartenait autrefois à Père et Robb avait encore du mal à assimiler le fait qu'il lui appartenait maintenant. Il commença donc à rédiger la lettre. La lettre de Stannis ne faisait nulle mention du décès de Père mais l'explication la plus logique était que les corbeaux n'avaient pas encore du arriver à leur destinataire.

Relevez la tête Lord Baratheon,

Je ne convoite pas plus le Trône de Fer que mon père. Il vous avait promis son soutien pour unifier sous votre bannière le Sud de Westeros et je tiendrais cette promesse. Nous arracherons bientôt Pouce Flint aux Fers-Nés. Dès lors, le Nord disposera de la plus grande armée jamais assemblée depuis la Conquête. A sa tête, je materais tout les Lords du sud qui refuseront de reconnaître votre autorité. Le Nord englobera en plus de nos territoires actuels, ceux de mon grand-père Lord Hoster Tully et de ses vassaux, ceux de ma tante Lady Arryn et les iles des Fers-Nés afin que nous puissions étouffer toute future tentative de rébellion dans l'œuf.

Le Nord et le Sud œuvreront ensemble afin de diriger Westeros vers un nouvel âge d'or.

Amitiés,

Robb Stark, Roi du Nord



Mestre Luwin lut la missive. Il regarda Robb un peu étonné.

« Sire, je crois bien que vous êtes le premier noble à refuser le bras qu'on lui donne pour ne prendre que la main. Tant de bonté vous honore mais pourquoi donc?

-Je suis un homme du Nord, mestre Luwin. Je connais le cœur des gens du Nord, leurs rêves et leurs espoirs. Mais je ne sais rien des gens du Sud. Comment dès lors pourrais-je les diriger? Le Nord doit-être dirigé par un homme du Nord et le Sud par un homme du Sud. Et je ne fais que tenir les promesses de mon père.

-Vous allez bien au delà Sire. Vous êtes le digne fils de votre père. »

Sans rien dire de plus, Mestre Luwin prit la lettre et la confia à un corbeau.

Robb Stark redescendit dans la cour. Ses généraux étaient en train de discuter d'un plan de bataille.

« Et je maintiens qu'il s'agit de la meilleure solution. Une forteresse d'importance. Voilà tout ce qui nous sépare de la suprématie militaire incontestable. Et Claquepince est entourée par nos troupes. Dit Lord Bolton

-Et pensez-vous vraiment que je donnerais mon accord à un tel ordre Lord Bolton? Intervint Robb.

-Sire, vous êtes encore jeune et peu formé à l'art militaire. Laissez-nous gérer les problèmes militaires tandis que vous pourrez vous occuper de préparer votre couronnement.

-Pour qui me prenez-vous Lord Bolton ? Formés aux arts militaires ou pas, je sais reconnaître une trahison quand j'en vois une. Stannis est notre allié!

-Il n'a jamais levé le petit doigt pour nous aider tandis que les Greyjoy nous attaquaient. Tandis que nous l'aidions à défendre ses terres, que faisait-il donc pour nous? De plus, votre père avait conclu une alliance avec lui. Vous n'avez rien fait de tel.

-Je viens moi-même de renouveler l'amitié qui nous unissait à Stannis.

-Une erreur stratégique mais qui peut nous être profitable. Il baissera ainsi la garde et il sera plus facile à attaquer.

-Assez Lord Bolton ou je vous fait arrêter! Ce n'est pas à vous de prendre de telles décisions.

-Et quel est donc votre suggestion Sire? Demanda Lord Omble.

-Nous nous vengerons des Greyjoy en nous emparant de Pouce Flint.

-Stupide, dit Lord Bolton. Les Greyjoy sont en mesure d'apporter leur soutien à Pouce Flint avec leur flotte. Pourquoi pensez-vous donc que malgré les faibles forces qu'ils y ont déployés nous ne nous en soyons jamais emparés?

-Tout est prévu Lord Bolton. Pourquoi pensez-vous que mon père a fait déployer nos bateaux dans la Mer du Coucher de Soleil? Cette maigre flotte sera à même d'empêcher la flotte des Greyjoy d'intervenir. Notre flotte de la Baie des Glaces se chargera évidemment de soutenir ce combat.

-Vous pensez vraiment que les troupes de Griseaux n'interviendront pas? Elles peuvent anéantir toutes nos chances de victoire.

-Ce sont nos troupes de Moat Cailin qui se chargeront de les occuper.

-Et qui donc mènera nos troupes à la bataille? Lord Balon est un combattant quasiment sans égal.

-C'est au fils de venger son père. Je mènerai cette bataille moi-même à la tête des troupes de Winterfell. Avec les faibles défenses dont le Lord Greyjoy dispose à Pouce Flint, seule la sorcellerie je crois pourrait nous empêcher de remporter la victoire. Convoquez cependant toutes nos forces à Winterfell, nous ne devons négliger aucune possibilité. »

Lord Bolton et Lord Omble se turent. Ils ne voyaient aucune failles à ce plan. Ce plan leur offrait effectivement la victoire sur un plateau d'argent. Celui qu'ils considéraient comme un enfant naïf se révélait un redoutable stratège militaire. Avec un tel roi, l'avenir du Nord s'annonçait radieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naldus

avatar

Nombre de messages : 129
Age : 28
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: Maison Stark   Mar 12 Mar - 17:13

Robb Stark était agenouillé devant le barral. En face de lui, se trouvait Lord Karstark qui tenait la couronne entre ses mains. De longues discussions avaient été nécessaires pour déterminer à qui reviendrait l'honneur de couronner le nouveau souverain. Robb avait fini par trancher en faveur de Lord Karstark. D'une voix grave, ce dernier prononça son discours.

« Robb Stark, vous êtes aujourd'hui ici afin d'être investi de la plus grande responsabilité qu'un homme peut recevoir. Aujourd'hui, vous allez devenir Roi du Nord. Ce titre ne vous offre nul privilège, simplement de nouveaux devoirs. Vous serez responsable de la vie de tous les gens du Nord. Vous devrez les protéger et protéger leur mode de vie. Robb Stark, acceptez-vous cette responsabilité ?

-Je l'accepte. »

Lord Karstark déposa alors solennellement la couronne sur la tête de Robb.

« Vous vous êtes agenouillé simple Prince. Relevez-vous comme notre Roi. »

Robb Stark se releva et d'un seul geste, toute l'assistance s'agenouilla. Robb pouvait sentir sur lui le regard empli de fierté de sa mère. Il avait rendu au Nord son indépendance. Il était parti à l'assaut de Pouce Flint. Lord Balon en personne s'était jeté dans cet ultime combat. Mais Robb l'avait surpassé et l'avait vaincu. Lord Balon n'était plus désormais et les Stark étaient les grands vainqueurs de la guerre. Le Nord avait retrouve son indépendance et les moyens de la défendre. Mais la guerre n'était pas encore finie. Robb Stark dégaina Glace et la pointa vers le ciel.

« Peuple du Nord! Nous avons enfin vaincu et obtenu notre indépendance. Mais rien n'est encore fini. Lord Stannis nous a aidé et il est temps de lui rendre la pareille. Il est temps de partir unifier le Sud! Alors seulement la vraie paix pourra revenir. Mettons un terme à cette guerre! Partons au Sud! »

Tous les hommes de l'assistance se relevèrent d'un geste et dégainèrent leur épée en scandant:

« Le Roi du Nord! Le Roi du Nord! Le Roi du Nord! »

A la fin de la journée, la plus grande armée que Westeros avait connue depuis la Conquête s'en allait vers le Sud. Un corbeau avait été envoyé à tous les Lords du Sud.


Vos guerres sont désormais terminées. Le Sud sera désormais uni sous la direction de son Roi : Stannis Barathéon. Si vous osez vous y opposer, commencez dès maintenant à trembler. L'Hiver viendra pour vous.


Robb Stark, Roi du Nord


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maison Stark   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maison Stark
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ajout de carte non-Maison Stark
» [AAR:1247] La maison Stark .
» L'avenir Stark...
» [mêlée] Un Stark qui voit rouge
» [Statistiques] Deck de base Stark

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Trone de Fer Online :: AAR, les parties "RP" :: AAR 3519-
Sauter vers: